Porc au caramel & son riz cantonais guangshì chaofàn 广式炒饭

Voici un plat (que j’ai mise à l’essaie) asiatique « sucré-salé » réunissant deux grands classiques. Bien des gens redoutent de cuisiner asiatique. Et croyez-moi; la raison en est fort simple : le manque de préparation.

Préparez bien chaque ingrédients en quantité exacte. Disposez-les ensuite près de votre plan de cuisson. Et vous constaterez ensuite que la préparation sera des plus agréables!

Pour réaliser le fameux porc au caramel, je me suis inspirée d’une foule de versions différentes, auxquelles j’y ai ajouté mes touches personnelles. J’ai pour ma part utilisée une longe de porc. Quoique vous pourriez tout aussi bien utiliser une échine de porc (qui donnera un résultat plus tendre mais aussi plus gras et plus rare en épiceries).

Quant au riz cantonais 广式炒饭 guǎngshì chǎofàn, j’ai réalisée la recette de riz cantonais de Margo Zangh tirée de son blogue « Recette d’une chinoise« . Notez que le porc au caramel se déguste à l’habitude avec un riz (au jasmin ou autres). Pour ma part je désirais le servir avec un riz beaucoup plus élaboré et avec plus de saveurs.

À vos casseroles!

Caro LaCasserole

Porc au caramel

Ingrédient:

Porc

1 longe de porc (coupé en rondelle d’approximativement 1 cm d’épaisseur)

2 c. à soupe d’huile neutre

2 oignons émincés grossièrement

2 gousses d’ail hachés grossièrement de taille moyenne

500 ml de bouillon de poulet

3 c. à soupe de sauce soya pâle

1 demie c. à soupe de cinq épices

1 demie c à soupe de gingembre moulu (ou 1 c. à soupe de gingembre râpé frais)

Facultatif

1 c. à soupe de fécule de mais

2 c. à soupe d’eau

Caramel

50 ml d’eau

150 ml de sucre

Préparation:

Porc

Dans un wok, faire chauffer l’huile à feu élevé et faites-y revenir le porc pendant environ 5 minutes en prenant soin de distancer les pièces de porc (évitant ainsi l’accumulation d’eau).

Pendant ce temps; dans un chaudron, faire chauffer votre bouillon de poulet. Une fois le bouillon obtenu, y ajouter le cinq épices, la sauce soya et le gingembre. Réservez ensuite au chaud.

Une fois le porc légèrement coloré, le retirer du wok et le réserver dans un autre récipient. Conserver le wok et ses sucs de cuisson.

Dans le même wok contenant encore les sucs de cuisson du porc, diminuez le feu à température moyenne, y ajouter les oignons et l’ail. Une fois légèrement chauffés et mélangés au suc de cuisson, verser le contenu du wok par dessus le porc déposé plus tôt dans le récipient.

Caramel

Dans le wok, ajouter le sucre et l’eau. Mélanger le tous jusqu’à obtention d’une coloration légèrement orangée. Y déposer le bouillon de poulet obtenu du récipient plus tôt. Amenez à ébullition (ou jusqu’à ce que le bouillon ai diminué) pendant approximativement de 10 à 15 minutes (dépendamment de l’épaisseur du caramel désirée). Y ajouter le porc et les oignons jusqu’à ce que le caramel l’ai enrobé tout en continuant à le réchauffer (pendant 5 à 7 minutes).

Avant de servir (si cuisiné avec porc sans cartilage), vous pourrez (au goût) ajouter au wok la fécule de mais et 1 c. à soupe d’eau pour augmenter l’épaisseur du caramel et ainsi réduire le temps de cuisson..

Riz cantonais 广式炒饭 guǎngshì chǎofàn

Ingrédients:

Pour 3 personnes

300 g de riz cuit
70 g de grain de maïs (optionnel)
70 g de petits pois
50 g porc char siu (optionnel)
50 g saucisse chinoise de canton (ou chorizo doux)
2 œufs
1/2 carotte
1 c. à soupe d’huile végétale
2 ciboules
1 c. à soupe de sauce de soja
sel
poivre

Préparation:

Épluchez et coupez la carotte en petits dés. Coupez le porc char siu et la saucisse chinoise en petits dés également. Battez les œufs. Coupez les ciboules en rondelles.

Dans un wok, faites revenir les dés de saucisse chinoise à feu moyen sans huile. Quand le gras commence à sortir, sortez les dés de saucisse et gardez le gras.

Faites revenir la carotte et le porc char siu dans le wok, ajoutez la sauce de soja. Faites cuire pendant 1 min, ajoutez les petits pois et le maïs. continuez la cuisson pendant 1 à 2 min. Sortez et réservez de côté.

Ajoutez l’huile dans le wok, mettez le riz, bien séparez les grains de riz avec la spatule. Versez les œufs battus et mélangez tout de suite sans arrêt. Il faut que chaque grain de riz soit enrobé d’œuf. Mélangez constamment pour éviter que les œufs se forment en morceaux.

Remettez les autres ingrédients, les rondelles de ciboule, salez et poivrez, mélangez et servez de suite.

Note: Vous pourriez tout aussi bien remplacer le porc char siu par un steak (tranche) de jambon vendue en épicerie que vous découperez en très petits dés ou l’acheter dans les quartiers chinois.

Source:

« Recette d’une chinoise » de Margot Zangh

http://recetteschinoises.blogspot.ca/2014/01/le-riz-cantonais-guangshi-chaofan.html

Publicités

Les commentaires sont fermés.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :