Rillette de porc effiloché & bacon: L’appetizer par excellence…

Voici une recette de rillette de porc & bacon que je vous invite vous aussi à découvrir. Préparée avec l’épaule de porc (effiloché), cette rillette regorge de saveurs subtiles. Juste assez ferme, elle se déguste parfaitement comme appetizer étalée sur un pain frais ou sur des biscottes.

À vos casseroles!

Caro

Source: Rillette maison

  • Portions 10
  • Préparation 25 min
  • Cuisson 3 h
  • Au réfrigérateur 1 semaine
  • Au congélateur 3 mois

Ingrédients

1 oignon, entier pelé

2 clous de girofle

1 tasse (250 ml) d’eau

1/2 c. à thé (2,5 ml) de thym

1 feuille de laurier

2 tasses (500 g) de épaule de porc, coupée en gros morceaux

150 à 200 g bacon, tranché épais

Poivre

2 à 4 c. à soupe (30 à 60 ml) de beurre non salé (facultatif)

Préparation

  1. Préchauffez le four à 250 °F.
  2. Prenez l’oignon et piquez-le de 2 clous de girofles. Mettez-le dans une cocotte avec l’eau, le thym, le porc, la tranche de bacon, du poivre et la feuille de laurier. Portez à ébullition, couvrez et enfournez pendant 3 heures.
  3. Quand la viande se défait à la fourchette, sortez la cocotte du four. Réservez l’épaule de porc et le bacon dans une assiette. Jetez l’oignon et le laurier.
  4. Portez le jus de cuisson à ébullition à découvert et laissez bouillir environ 5 minutes, jusqu’à ce qu’à l’obtention d’une sauce bien épaisse. Réservez la sauce dans un autre bol.
  5. À l’aide de 2 fourchettes, effilochez la viande et le bacon, quelques morceaux à la fois, en écrasant bien le gras (ne le jetez surtout pas : il sert de liant à la rillette).Transférez au fur et à mesure dans la cocotte.
  6. Quand toute la viande est effilochée, versez-y la sauce, mélangez et assaisonnez. Pour une rillette plus moelleuse, incorporez de 2 à 4 c. à soupe de beurre non salé (selon la teneur en gras de votre viande et de votre sauce), et mélangez jusqu’à ce que le beurre fonde.
  7. Transférez dans des pots de style Mason ou des ramequins, et servez froide, sur des croûtons avec de la moutarde de Dijon ou à l’ancienne, et avec des minis cornichons croquants à l’aneth. 
Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :